Médecin Digital

Disparition du RSI, quelles conséquences pour les médecins libéraux ?

Depuis le 1er janvier 2018, le régime social des indépendants fait partie intégrante du régime général de la Sécurité sociale. Le but premier de ce changement ? Simplifier les démarches des assurés, mais également éliminer à terme le manque de confiance des cotisants. Quelles sont les conséquences pour les praticiens en tant qu’assurés et pour les médecins libéraux lorsqu’un patient est travailleur indépendant ?

Quelle conséquence pour les médecins libéraux en tant qu’assurés ?

Depuis le 1er janvier 2018, ils sont gérés soit par la caisse primaire d’assurance maladie, soit par la caisse des professions libérales s’ils ne sont pas conventionnés. Ils conservent leur contact habituel s’ils ont des questions sur leur dossier.

Dans les faits, l’intégration du RSI n’a aucun impact sur les cotisations, les niveaux de prestation en nature ou les indemnités journalières de maternité des médecins libéraux. Ils cotisent, comme avant le 1er janvier 2018 et la disparition du RSI, auprès de leur caisse de prévoyance et de retraite, que ce soit pour eux ou pour leur conjoint-collaborateur.

Comment gérer les patients qui sont affiliés en tant que travailleurs indépendants ?

La marque RSI est remplacée par Sécurité sociale pour les indépendants (marque provisoire pendant deux ans à compter du 1er janvier 2018). Elle apparaît sur Espace Pro et sur les téléservices lorsque les patients sont travailleurs indépendants. Si ceux-ci se posent des questions quant au changement, ils peuvent joindre leur contact habituel, qui répondra à leurs interrogations durant la période transitoire.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *