Médecin Digital

L'intelligence artificielle pour faciliter un diagnostic medical

L’intelligence artificielle au service des médecins

La santé est aujourd’hui l’un des secteurs les plus convoité par l’intelligence artificielle. De plus en plus de start-up s’implantent sur le marché et tentent de conquérir le marché médical mais également des géants des nouvelles technologies s’intéressent au sujet comme Google, Microsoft ou encore IBM.

Les nouvelles technologies promettent de nombreuses avancées pour le domaine médical comme notamment un diagnostic medical plus pointu, la réduction des dépenses de santé ou encore la détection plus rapide des maladies.
Certains secteurs médicaux se voient être investis plus rapidement que d’autres en termes d’intelligence artificielle comme la radiologie. En effet, le secteur est en train de vivre une véritable révolution technologique.

La radiologie sera l’un des premiers secteurs de la médecine bousculés par l’IA. Certains praticiens se demandent d’ailleurs s’ils ne seront pas, dans les années à venir, remplacés par des machines. Mais pour le moment, la majorité du corps médical et les entreprises proposant ces solutions s’accordent à dire que l’intelligence artificielle est là pour renforcer les relations de confiance entre le médecin et les patients et intervient en support au travail du corps médical.

Une aide au diagnostic medical

Concernant l’aide au diagnostic medical, l’intelligence artificielle prend en compte de nombreuses informations (génétiques, personnelles, consommation…) en peu de temps ce qui facilite le diagnostic medical. Il en est de même pour les informations médicales, là où il est compliqué de faire le tri des informations médicales bien trop changeantes et nombreuses pour le médecin, l’intelligence artificielle le fait très bien et rapidement en s’adaptant au cas individuel du patient.

L’exploitation de masses de données médicales offre aujourd’hui un réel support d’aide pour le diagnostic médical au médecin et des informations qui peuvent être exploitées et traitées de manière précise pour des cas spécifiques de client.

Une approche technologique dont les seuls freins restent la collecte et l’exploitation de ces données médicales. Si la question de la propriété de ces données est essentielle, il est important que des organismes comme la CNIL s’ouvrent à l’exploitation de ces données pour la science et la recherche mais que cette ouverture n’entrave pas la vie privée des citoyens.

livre blanc

Guide des indispensables pour ouvrir mon Cabinet

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *