Médecin Digital

Médecine de ville et jeunes médecins, les recommandations de Terra Nova

Pour le think tank Terra Nova, « Bientôt majoritaires dans le corps médical, les jeunes médecins ne bénéficient pas aujourd'hui d’une véritable représentation dans les lieux de négociation et de décision sur la politique de santé. ». Par le biais d’une note intitulée « Médecine de ville : le pari de la jeunesse », Terra Nova souhaite faire bouger les lignes et inclure davantage les jeunes médecins dans les décisions importantes.

Le constat de départ : les jeunes médecins ne sont pas pris au sérieux

Pour Terra Nova, le constat est clair : « On ne les considère pas comme des adultes ». Les décisions et négociations ont lieu sans qu’ils puissent faire entendre leur voix. La raison ? Faute de système représentatif, les étudiants, internes, chefs de clinique et remplaçants sont actuellement exclus des décisions.

Pourtant, les jeunes médecins ont non seulement des choses à dire, mais également des aspirations très concrètes. Ainsi, ils souhaitent davantage d’équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Pour cette raison, ils envisagent le salariat comme une solution rassurante : une solution qui n’est jamais abordée par les principales organisations syndicales.

livre blanc

Guide des indispensables pour ouvrir mon Cabinet

Une évolution possible ?

Terra Nova évoque plusieurs axes d’amélioration, et notamment le fait d’« étendre le droit de participation aux élections (Unions Régionales de Professionnels de Santé (URPS)) aux remplaçants, ainsi qu’aux professionnels dans leurs dix premières années d’exercice ». Un collège de futurs et jeunes médecins au sein des URPS pourrait ainsi permettre d’intégrer les médecins en formation.

Loin d’être anecdotiques, ces préoccupations sont d’autant plus légitimes que l’âge moyen des médecins, de 51 ans en 2013, passerait à 45 ou 46 ans en 2040. Suite à cette publication, le Regroupement Autonome des Généralistes Jeunes Installés et Remplaçants (ReAGJIR) a publié un communiqué de presse saluant « une analyse et des mesures en phase avec ses attentes ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *