Médecin Digital

Salle d'attente : les 3 normes à respecter

La salle d’attente, si elle ne représente pas la pièce la plus importante de votre cabinet, s’affiche néanmoins comme une pièce d’accueil. Elle doit permettre aux patients d’attendre leur rendez-vous dans de bonnes conditions et elle doit respecter plusieurs règles importantes afin d’être en conformité.

Votre salle d’attente doit être accessible

Votre salle d’attente doit demeurer accessible à tous. Le principe d’accessibilité, présent dans la loi du 11 février 2005, concerne l’intégralité des locaux accueillant du public et implique tous les handicaps, qu’ils soient moteurs ou psychiques.

Cela inclut l’accès au bâtiment (et donc à votre salle d’attente), mais aussi l’accès à l’information, à la communication et aux prestations.

livre blanc

Guide des indispensables pour ouvrir mon Cabinet

Votre salle d’attente doit comprendre les informations obligatoires

Certains éléments d’information doivent impérativement être visibles dans votre salle d’attente. Parmi ceux-ci, on trouve :

  • Les tarifs des honoraires (ou fourchette de tarifs) des cinq prestations les plus couramment pratiquées.
  • Les tarifs des remboursements par l'Assurance Maladie de ces honoraires.
  • Les tarifs des majorations de type visite à domicile, visite de nuit, visite le dimanche, etc.

Votre salle d’attente doit respecter le secret médical

Selon le code de déontologie, « le médecin doit disposer, au lieu de son exercice professionnel, d’une installation convenable, de locaux adéquats pour permettre le respect du secret professionnel et de moyens techniques suffisants en rapport avec la nature des actes qu’il pratique ou de la population qu’il prend en charge. ».

Votre cabinet de consultation doit donc être correctement insonorisé afin que les autres patients n’entendent pas les conversations. Vous pouvez choisir des portes antibruit, mais également privilégier un sol absorbant les bruits (moquette, sol en vinyle…).

De plus, si vous exercez dans des locaux neufs, l’isolation de votre cabinet doit permettre de limiter le niveau sonore à 42 (et jusqu’à 47) décibels.

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *